Historique de Ritchot

  • font sizeA
  • A
  • A

Historique de RitchotL’historique de la municipalité rurale de Ritchot

  • Les premiers habitants étaient les Indigènes. La région des plaines du Manitoba est la colonie qui a connu le plus de population. Les ressources des prairies offraient de vastes terrains de pâturage pour le bison. La chasse du bison est une tradition qui remonte au temps paléo indien jusqu’à l’ère de l’utilisation du cheval.
  • Ritchot est incorporée comme municipalité en 1890.
  • Le premier procès-verbal officiel est en date du 12 janvier 1891 et est signé par son premier préfet John Kenny et le secrétaire-trésorier George Gaudry.
  • Les premiers conseillers élus étaient James Rowan, Duncan McDougall, Joseph Joyal et Patrice Charette.
  • Depuis le début, il y a quatre quartiers: quartier 1 Île des Chênes, quartier 2 Saint-Adolphe, quartier 3 Sainte-Agathe & Niverville, quartier 4, promenade Red River, Saint- Norbert, Grande Pointe.

Inondations

  • Dans les dernières 350 années, il y a eu 7 inondations d’envergure dans le sud du Manitoba dans la région de la rivière Rouge (Winnipeg – Morris): 1762, 1747, 1826, 1852, 1950, 1979 and 1997 (fort probable qu’il y a eu autres inondations avant ces dates…cependant nous n’avons pas de documentation.)
  • Le centre interprétatif de la vallée de la rivière Rouge situé à l’ouest de Sainte-Agathe dans la route provinciale 305 – fournis de l’information au sujet des inondations de 1950 et 1997.
  • L’inondation de 1826 était la pire depuis 1648 (40% pire que l’inondation de 1997).
  • L’inondation la plus récente de 1997 : la plus publicisée a inondé environ 91 % de la municipalité.
  • 4 000 résidents ont été évacués durant l’inondation de 1997, 800 maisons ont été inondées et 120 de ces maisons ont été démolies.
  • Durant l’inondation de 1997, une partie de Ritchot a été affectée par l’inondation artificielle causée par les opérations de la diversion à ce temps.

Saint-Adolphe

  • Saint-Adolphe historiquement connu comme Pointe Coupée: un terrain entouré des trois côtés par des rivières et au printemps à la fonte des neiges complétement isolé (donc une pointe de terrain seule).
  • Famille fondatrice : la famille Carrière était la première de la région.
  • Francophones, Écossais et les descendants des Indigènes.
  • Louis Riel a mené un groupe de Métis contre les arpenteurs canadiens : le 5 juillet des Métis de Saint-Norbert se sont rendus à Point Coupée pour avertir les arpenteurs canadiens qu’ils empiétaient sur des propriétés privées. Ne trouvant personne sur les lieux, ils ont brûlé le bois recueilli par les Canadiens (sans doute pour bâtir une maison) et ont rempli le puits dans le but de laisser un message clair.

 Sainte-Agathe

  • Connue comme: Pointe-à-Grouette
  • Premiers habitants: descendants Métis descendants des indigènes nomades des chasseurs de bisons et les voyageurs de la Compagnie de la Baie d’Hudson et de la compagnie du Nord-Ouest.
  • À la fin du 19e siècle : autres familles sont venues et ont semé des récoltes de céréales.
  • 1863-1872: missionnaires Noël Ritchot, J.B Proulx et David Fillion visitent les familles.
  • Le 11 avril 1876, Pointe-à-Grouette devient officiellement la Paroisse de Sainte-Agathe.
  • Cheyenne Boiler: du bateau renommé Cheyenne River Boat qui s’est écoulé dans la rivière Rouge en 1875 près de Sainte-Agathe. (Situé dans la rue principale de Sainte-Agathe).